동지팥죽 – Dongji Patjuk : le plat pour fêter le solstice d’hiver


동지팥죽 – Dongji Patjuk  : le plat pour fêter le solstice d’hiver

Au Haru Haru nous adorons les traditions coréennes et surtout celles qui nous invitent à déguster de bons plats savoureux 😉

En Corée du Sud, chaque festivité est l’occasion de manger un plat typique pour chaque moment particulier de l’année. Le 동지팥죽 – Dongji Patjuk fait partie de ces plats spéciaux, c’est en fait un porridge à base de haricots azuki et de gâteaux de riz glutineux. Célèbre dans toute l’Asie, il est également cuisiné en Chine et au Japon.  

Dongjitnal (동짓날) signifiant le solstice d’hiver, le 동지팥죽 – Dongji Patjuk est consommé à ce moment de l’année, le 22 décembre, où la nuit est la plus longue. Les Coréens appellent alors également ce jour “le petit jour de l’an” car il annonce le début d’une nouvelle année où les jours commencent à durer de plus en plus longtemps.

Selon le folklore, le 팥죽 – patjuk possède la propriété d’éloigner les mauvais esprits et d’offrir bonne fortune. La tradition coréenne considère la couleur rouge comme un puissant symbole d’énergie positive capable de combattre la négativité. Manger du patjuk, qui a une belle couleur rouge donnée par les haricots azuki, peut donc être considéré comme un véritable rituel de purification. Autrefois on devait servir le patjuk dans toutes les pièces de la maison afin de protéger celle-ci et ses habitants des mauvaises énergies.

Aujourd’hui si les coréens ne pratiquent plus forcément tous cette tradition, beaucoup continuent de cuisiner ce plat lors du solstice d’hiver pour partager un moment convivial, certaines familles partagent même une partie de leur 팥죽 – patjuk avec leurs voisins et amis pour leur apporter de la chance.