Minji Kim : notre nouvelle pâtissière coréenne


Minji Kim : notre nouvelle pâtissière coréenne

Nous avons une excellente nouvelle : vous allez bientôt découvrir de nouveaux délicieux dessert au Haru Haru car nous accueillons un nouveau membre dans notre équipe pour participer dans cette aventure de la cuisine coréenne !

Présentation

“Je m’appelle Minji KIM, je suis née et j’ai grandi en Corée, mais j’ai fait mes études en France. Je suis amoureuse de la culture et de la gastronomie française, c’est pourquoi j’aimerais me présenter comme moitié coréenne, moitié française.

Quand j’étais en Corée, j’enseignais la pâtisserie française dans un institut privé et à présent je travaille au Haru Haru pour vous présenter des desserts surtout coréens.”

Nous avons posé quelques questions à Minji pour qu’elle puisse vous parler de son goût pour la cuisine coréenne, de ses influences et de ses projets pour les desserts que vous allez pouvoir déguster dans votre restaurant favori 😉

Ce que j’apprécie le plus dans la cuisine coréenne :

“La cuisine coréenne est considérée comme saine depuis très longtemps. Les aliments fermentés comme la pâte de soja, la pâte de piment et le kimchi sont connus et reconnus par leurs bienfaits. En utilisant ces ingrédients, on met tous ses efforts dans chaque plat pour manger sainement et équilibré, tout en ayant bon goût. C’est la raison pour laquelle j’apprécie la cuisine coréenne comparé aux autres cuisines.

Mon plat favori est le Deulkkae beoseottang : c’est une soupe à base de bœuf, de champignons et de sésame. C’est un plat que ma mère me préparait souvent quand j’étais petite. Il me rappelle toujours mon enfance.”

Comment comptes-tu marier les saveurs coréennes aux desserts du Haru Haru  ?

“Le fait d’avoir travaillé dans les deux pays m’aide à bien voir la différence dans les préférences de goût entre les français et les coréens. Par exemple, là où les français aiment les desserts plus acidulés et sucrés avec une texture plus croustillante alors que les coréens préfèrent des desserts plus doux, moins sucrés avec une texture fondante. C’est la raison pour laquelle je voudrais utiliser mon expérience pour faire des desserts “franco-coréens” .

J’aimerais bien essayer d’introduire des ingrédients coréens comme la poudre de céréales, la pâte de riz, le kaki ou le citron yuzu aux techniques de pâtisserie française.

On pourra bientôt goûter des desserts créatifs au Haru Haru.”

Un avant-goût des desserts à venir ?

“L’un des futurs desserts est le 고구마 케이크 – Gâteau à la patate douce ! En Corée on utilise souvent la patate douce pour la pâtisserie. Par exemple, on en fait des gâteaux, des lattes ou encore des petites pâtisseries. Je sais que cet ingrédient n’est pas habituel pour les français, mais il permet d’apporter une touche d’excentricité. » 

Nous espérons que tout cela vous a donné l’eau à la bouche ! Nous attendons avec impatience que vous puissiez goûter ces nouveaux desserts que vous nous dites ce que vous en pensez 😉

A très bientôt au Haru Haru ! 🙂