PLAT DE LA QUINZAINE : 보쌈 – Bossam


PLAT DE LA QUINZAINE : 보쌈 – Bossam

Il est déjà temps de changer notre plat de la quinzaine ! Nous accueillons cette fois au Haru Haru le 보쌈 – Bossam : un plat délicieux et très original à base de porc.

Fortement apprécié par les Coréens, ce plat devrait vous plaire si vous êtes déjà adeptes “des wraps”, ces sandwichs de galette enroulée autour d’une garniture. Dans le même esprit, le 보쌈 – Bossam vous propose d’apprécier un ensemble de saveurs épicées enroulé dans une feuille de chou croquante et divinement marinée ! En 1940,보쌈 – Bossam a été présenté pour la première fois dans un livre de cuisine coréenne. Mais à la fin des années 1940, il devient très populaire !

Ce plat coréen n’est pas des plus simples à préparer. De nombreux ingrédients doivent être cuisinés en simultané et une attention particulière doit être portée pour chacun d’entre eux. Sa difficulté fait sans doute parti de son charme et donne tout son mérite à ce plat savoureux. Il porte également plusieurs noms : Bossam, Dombégogui, Jéyuk…

Les Coréens mangent le 보쌈 – Bossam en plaçant une feuille de chou dans la paume de leur main puis en ajoutant chaque ingrédient de la garniture à l’intérieure, puis on ferme ensuite la feuille de chou. Les coréens mettent notamment une bouchée de riz avec le 보쌈 – Bossam dans la feuille de salade enroulée. L’ensemble doit être de taille parfaite pour être mangé en une seule bouchée et ainsi apprécier le mélange de toutes les saveurs du plat !

La recette que nous vous proposons au Haru Haru est le 보쌈 – Bossam au porc cuit à la vapeur accompagné d’une sauce 쌈장 – Ssamjang (mélange de Gochujang et de Doenjang) avec légumes (laitue, carotte, concombre, navet vinaigré, piment vert…)

Prix sur place : 13 euros – Prix en livraison : 14 euros

* La photo qui illustre l’article n’est pas contractuelle.